Sublimer les imperfections
Arrow

L'École Partenaire

Lorsque nous avons initié le projet d’upcycling artistique Les MétamorFoses, nous voulions créer un lien avec une école. Le projet devait être porté par des artistes et designers confirmés mais également par des étudiants qui seront les artistes et designers de demain. L’excellente école Camondo a accepté de devenir le partenaire des MétamorFoses car les convictions que nous portons sont fondamentales pour l’école :  un engagement vers un design respectueux de l’environnement, un respect pour les savoir-faire des métiers d’art et une passion pour la création.

Fondée il y a 77 ans, L’école Camondo forme à Paris et à Toulon des architectes d’intérieur – designers en délivrant un diplôme de niveau bac +5 visé par l’Etat conférant le grade de master. Elle jouit d’une situation unique en Europe en étant adossée à une institution culturelle française, Les Arts Décoratifs, créée il y a plus de 150 ans dans le sillage des Expositions universelles tout en étant engagée dans un apprentissage tourné vers l’avenir, responsable vis à vis des grandes obligations du développement durable, ambitionnant de concevoir un monde et des univers de vie plus justes et plus intelligents. 

En 2018, l’école Camondo a initié Atelier Campus, un programme qui permet à des groupes de 15 étudiants, de l’année 1 à 5, de découvrir les savoir-faire d’excellence traditionnels et contemporains dans des ateliers partout en France. Dans ce contexte, l’école Camondo a vu dans Les MétamorFoses une nouvelle opportunité d’expérimentation et de réalisation pour les étudiants de 5ème année. Les étudiants ont été invités à participer au projet de la même façon que les artistes et designers confirmés. Ils ont reçu le même brief – créer un objet d’art de vivre, et ont eu accès aux mêmes matières « imparfaites » issues des manufactures EPV (Entreprises du Patrimoine Vivant). Ils ont également pu aller visiter plusieurs ateliers d’artisans d’art comme la passementerie Verrier ou la Fonderie d’art Macheret. 

Après quelques semaines de conception, neuf projets d’étudiants ont été retenus pour partir en production. Ces projets avaient tous trois qualités : l’utilisation des matières imparfaites, une vision claire et réaliste de la production et, critère clef, la proposition d’une vraie « métamorfose », c’est-à-dire une idée, un concept qui transforment les matières en leur donnant une seconde vie à forte valeur ajoutée, qu’elle soit utile, fonctionnelle, émotionnelle. 

Les neuf projets sont actuellement en cours de production. Une belle collection de 9 objets d’art verra le jour dans les semaines à venir. Elle sera présentée au Musée des Arts Décoratifs pendant l’automne (date à confirmer).